Atlas Autrement

Quelques nouvelles des éditions Autrement avec deux atlas parus en 2019 :

 

 

En octobre 2019 L’Atlas du Moyen-Orient rédigé par Pierre Blanc et Jean-Paul Chagnollaud et cartographié par Claire Levasseur.

Cet atlas commence par un panoramique de l’histoire du Moyen Orient au XXème siècle de la veille de la 1ère Guerre mondiale aux conflits actuels en prenant le soin, comme le sous-titre l’indique, de comprendre les racines des violences actuelles au sein des peuples et des États qui constituent cette région.

La 2ème partie insiste, quant à elle, sur les fondements idéologiques des violences qui traversent le Moyen Orient, du panarabisme à l’islamisme en passant par le sionisme.

La 3ème partie, très géographique porte sur les ressources dont la maîtrise, entre abondance et rareté, donne cours à de nombreux conflits : hydrocarbures bien sûr mais aussi l’eau, l’agriculture, les voies maritimes ou bien encore le sacré !

La dernière partie montre les acteurs des conflits au Moyen Orient, des acteurs locaux aux acteurs internationaux engagés dans ou à côté des guerres régionales.

La conclusion de l’atlas est sans équivoques : un siècle pour rien ?

 

 

En mai 2019 Le grand Atlas des empires coloniaux est un ouvrage de près de 300 pages qui offre un panorama très large de la question de la colonisation et des empires coloniaux du XVème siècle au XXIème siècle. Il s’agit de 3 atlas en 1 revus et augmentés :

Les premières colonisations (XVème-début XIXème siècle) et une 1ère partie qui montre la naissance des 1ers empires coloniaux européens qui font suite aux voyages de découverte des XVème et XVIème siècles. On y voit les routes des découvertes puis du commerce lorsque les implantations coloniales se font jour et que les productions « tropicales » sont acheminées vers l’Europe. La dernière partie montre la rupture des équilibres coloniaux annonciateurs de grandes révolutions de part et d’autre de l’Atlantique.

Les empires coloniaux (XIXème-XXème siècles) : dans cette 2nde partie on observe la continuité et même la montée en puissance de la domination coloniale européenne durant les siècles qui suivent. On y parle impérialisme, sociétés coloniales et interactions entre métropoles et colonies jusqu’au milieu du XXème siècle.

Les décolonisation, une histoire inachevée. Cette dernière partie montre le vaste phénomène de décolonisation au lendemain de la 2nde Guerre mondiale partout sur le globe. La lecture est à la fois chronologique (Asie puis Afrique) mais aussi thématique avec la question de la Guerre froide et du développement.

 

 

 

Ces deux ouvrages permettent aux enseignants de préparer leurs cours avec des connaissances remises à jour, des exemples de très grande qualité à développer avec des élèves et des cartes qui font toute la qualité des Atlas Autrement !

L’atlas du Moyen Orient sera utile pour la classe de 3ème et les chapitres sur « Les enjeux et conflits dans le monde après 1989 » mais aussi pour les chapitres d’histoire de la 1ère Guerre mondiale ou encore de la décolonisation.

Le Grand Atlas des empires coloniaux sera quant à lui d’une grande utilité pour les cours d’histoire de 5ème, 4ème et 3ème qui abordent la question coloniale mais aussi des décolonisations au cours de différents chapitres. Cet atlas permet par ailleurs de réfléchir à la question des colonies de manière plus globale que le simple fractionnement chronologique empêche parfois.