Iran Accéder aux cartes

Carte à rendre pour le vendredi 24 novembre ! (en même temps que pour l’épisode 10)

 

 

Le décès d’Armita Gerawand, le 28 octobre 2023, après 28 jours de coma a provoqué une vive émotion dans le monde. Brutalement interpelée par une brigade de la police des mœurs qui lui reproche de ne pas porter le voile obligatoire, les circonstances de sa mort sont troubles. L’arrestation de l’avocate et militante iranienne des droits de l’Homme, Mme Nasrin Sotoudeh, lors des funérailles de la jeune femme démontre les
violences faites aux femmes dans ce régime très autoritaire du Moyen-Orient.

 

 

La République islamique d’Iran, proclamée en 1979, est un régime revendiquant une double légitimité religieuse et populaire. Elle tient compte de la loi islamique (charia). La Constitution iranienne place l’ensemble des institutions sous l’autorité du Guide suprême,
l’ayatollah Khamenei.

 

Depuis l’élection d’Ebrahim Raïssi en 2021, l’Iran a confirmé sa volonté de faire de la Chine et de la Russie des partenaires stratégiques pour atténuer son isolement international et contourner les sanctions américaines. L’Iran est devenu membre permanent de l’Organisation de Coopération de Shanghai le 4 juillet 2023.

 

A l’été 2022 des rapports ont révélé que l’Iran avait pris la décision de livrer des drones militaires à
la Russie contre l’Ukraine pour cibler les infrastructures civiles. Depuis 2019, la Chine, la Russie et l’Iran ont mené plusieurs exercices militaires conjoints, dans le Golfe Persique et en mer d’Oman.

 

Les rapports de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) font état de la poursuite extrêmement préoccupante des activités nucléaires de l’Iran. Si ce pays n’intervient pas directement dans le conflit entre Israël et le Hamas, il utilise ses supplétifs pour entretenir un climat de tensions fortes dans la région.

 

Avec un PIB de plus de 450 Mds $ en 2019, l’Iran se situait au 28 e  rang des économies mondiales. Ses 83 millions d’habitants en font le premier marché du Moyen-Orient.
L’indice de développement humain de 0,794 (60 e  rang mondial). Doté des 4e réserves mondiales de pétrole et des premières réserves de gaz, la dépendance de son économie au secteur des hydrocarbures reste importante. Cependant, sa base industrielle est forte (automobile, ciment, sidérurgie, mines, pharmacie, etc.).

 

L’Iran est le 3e plus grand producteur de dattes, de miel, de pistaches et de noix au monde. A cela s’ajoute les cultures de fruits, de légumes et d’épices (safran). La pêche et l’élevage sont aussi très importants. Enfin, Les forêts permettent également de produire des produits du bois utilisés dans la construction et l’industrie du meuble.

 

Nos jeunes cartographes auront la lourde tâche de montrer la place de l’Iran dans la mondialisation.

Binômes participants:

 

 

Qui note qui ?:

 

 

Fond de carte officiel: