Mato Grosso do Sul Accéder aux cartes

Carte à rendre pour le vendredi 26 janvier !

 

 

C’est parti pour l’épisode 18, dernier du second tour.
Le Mato Grosso Do Sul est un État du Brésil situé au centre, frontalier avec le Paraguay et la Bolivie.

 

Il y fait chaud et humide comme en témoigne la présence de cette vaste prairie inondée du Pantanal qui couvre 25% du territoire et abrite la plus riche collection de plantes aquatiques du monde ainsi que la plus grande concentration d’animaux sauvages d’Amérique du Sud. Pourtant sa biodiversité est en danger à cause de la déforestation, de l’érosion des sols, des pesticides utilisés dans la culture intensive du soja, de l’extraction minière, de la surpêche et du tourisme sauvage… En 2000 la région a été déclarée réserve de biosphère par l’Unesco.

 

C’est une région très peu peuplée qui vit essentiellement de l’agriculture, de l’extraction minière, de la cimenterie et de l’industrie agroalimentaire. Un peu plus d’1% de la population et 1,5% du PIB, c’est dire que cet État représente peu dans l’immensité du Brésil. Pourtant c’est un gros producteur de soja, de maïs, de coton et de canne à sucre ainsi qu’un grand exportateur de viande bovine, de volaille et de porc ; on y compte d’ailleurs plusieurs millions de têtes de bétail… Le sous-sol est riche en minerais de fer et manganèse et alimente l’industrie sidérurgique du pays. C’est aussi un très gros producteur de cellulose et de papier.

 

L’autre activité de cet État est l’écotourisme avec pour capitale la ville de Bonito, connue pour ses grottes et cascades d’eau turquoise, des paysages naturels, des rivières, des prairies inondées un univers attrayant pour les touristes. Le projet de Corridor Bio-océanique, une liaison ferroviaire reliant l’océan Pacifique et l’océan Atlantique en passant par le Mato Grosso do Sul devrait augmenter encore la fréquentation touristique.

 

La navigation fluviale s’articule autour de deux axes appartenant au bassin du Río de la Plata. Le fleuve Paraguay intègre l’État avec les pays voisins le Paraguay et l’Argentine, et avec le Mato Grosso par le port de Caceres. Les principaux produits transportés par le fleuve sont : les minerais de fer et de manganèse, le ciment, le bois, les dérivés du pétrole et le bétail. En 1999, cette voie navigable a commencé à transporter du sucre, au départ de Porto Murtinho. Les principaux ports sont Corumbá (Corumbá, Ladário et Porto Esperança) et Porto Murtinho.

 

Voilà une petite présentation du Mato Grosso, que l’on traduit par « grande brousse » qui devrait accompagner nos jeunes cartographes dans l’élaboration de leur carte.

 

A vos crayons, c’est un épisode où il y aura de la concurrence mais aussi des places pour continuer l’aventure!

 

Binômes participants:

 

 

Qui note qui ?:

 

 

Fond de carte officiel: